130 ANS DÉJÀ !

Classé dans BANQUE et FINANCES, COOPERATION et MUTUALISME par sur 22 février 2015 1 Commentaire

Depuis trois semaines et pour trois semaines encore se tiennent partout en France les Assemblées générales des Caisses locales de Crédit agricole. L’affaire ne date pas d’hier ! Nous célébrerons d’ailleurs ce lundi 23 février le 130° anniversaire de la création de la toute première Caisse locale. C’est à un normand, ancien zouave et malgré tout sérieux :-), Louis Milcent, que l’on doit sa création à Poligny dans le Jura. Il en déposa les statuts le 23 février 1885. La loi portée par Jules Méline en 1894 qui réglementa les statuts des Caisses locales permit la diffusion du modèle. Depuis, les Caisses locales n’ont cessé de grandir. Leurs Assemblées générales réunissent dans les cantons de France des dizaines de milliers de sociétaires parmi les plus de 8 millions qui forment notre grand mouvement.

photo ag Nogaro

Pour moi, ces rencontres, qui ne se déroulent jamais pareil, plus ou moins animées, plus ou moins participatives, plus ou moins longues, selon les humeurs et les envies des participants, sont le vrai moteur de la banque coopérative. Quelle distance entre ces milliers de rassemblements de femmes et d’hommes attachés à l’action locale, exprimant leurs doutes ou leurs confiances, leurs satisfactions ou leurs déceptions, leurs enthousiasmes ou leurs attentes, et les réunions d’appareil, de présentations de chiffres et ratios, d’acquisitions ou dépréciations, qui animent les salons et la presse parisiens ! Quel écart entre les préoccupations des uns et des autres ! A ne suivre que l’actualité nationale, on en oublierait presque que l’essentiel se passe là, dans nos cantons, dans la vie quotidienne des femmes et des hommes des territoires. On en oublierait presque que la plus grosse part du résultat net affiché par la société se fabrique ici, sur le territoire, au plus près de l’économie dite « réelle », quotidienne, laborieuse, et qu’elle provient des entreprises agricoles et artisanales, des ateliers, des familles, des PME, du tissu urbain et rural diffus sur tout le pays. Voilà pourquoi j’aime ces Assemblées qui sont faites d’humilité, de simplicité, mais aussi de réalités, de « concrétudes »…

photo ag Arzacq Garlin

Ces photos ont été prises pour le premier pavé lors de l’Assemblée générale de la Caisse locale de Nogaro dans le Gers il y a huit jours. Celles qui suivent lors des Assemblées conjointes des Caisses locales d’Arzacq et de Garlin, dans les Pyrénées Atlantiques, qui se déroulaient le 20 février. On continue…  

A propos de l'auteur ()

Pour en savoir plus sur l'auteur, cliquez sur l'onglet "Qui suis-je ?".

Commentaires (1)

Url de rétrolien | Flux RSS des commentaires

  1. rvdetartas dit :

    Bonjour

    Les AG sont aussi le reflet de la bonne gouveance d’une banque coopérative qui requiert un engagement et un interêt des sociètaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *