EFFET TOOKAM

Ca y est. Ce 1° avril le TooKam a enfin cassé coquille. Première banque en ligne sur réseaux sociaux. Imaginée en toute liberté par des «acolytes» passionnés de «oueb» et bien décidés à s’investir dans ce projet fou. Une affaire de complices «élevés en liberté» qui s’attaquent au marché, donc aux grands financiers, donc aux majors du net, sans complexe, avec la certitude de «ceux qui ont envie de faire», et de réussir. Et le résultat est là. Et je découvre leur site, comme les autres internautes, avec la même surprise, avec la même émotion. Et je leur dis BRAVO ! Un immense BRAVO !

Il se trouve que je suis entré au Crédit agricole un 1° avril, comme TooKam. Il y a trente et un ans, c’est vrai, mais un 1° avril. Cette date a pour moi une signification très particulière. Alors, ce 1° avril, je suis heureux de fêter cette naissance. En 1980, je découvrais ce métier de banquier, et en même temps, je cofondais et présidais l’une des toutes premières radios libres de France, Radio Picou à Foix. Trente ans plus tard, d’autres font de la banque en utilisant les premiers toute la puissance des réseaux sociaux. Et dans trente ans ??? Gardons dans nos entreprises la liberté d’entreprendre. La liberté d’inventer et d’innover. C’est formidable et c’est utile…

A tous ceux qui ne comprennent pas, à tous ceux qui s’opposent, à tous ceux qui s’en « f… », je dis «vous avez le droit, vous êtes libre !». Mais je dis aussi «il n’est jamais trop tard», «il ne sera jamais trop tard» pour faire vibrer dans sa vie, personnelle et professionnelle, le désir et l’envie de parler, d’exister, de faire. OSEZ… il est encore temps…

TooKam c’était un œuf, et voilà qu’a surgi Tookie. C’était ce matin. Et je salue l’excellent article de « Cestpamonidée » (excellent sur tous les sujets qu’il aborde d’ailleurs) qui donne un portrait très fidèle de TooKam : l’ordinaire avec compte en ligne et carte bancaire + le contact avec le conseiller par les réseaux sociaux + l’extra avec un univers 3D pour s’immerger dans la banque + le solidaire en plus avec les Tookets, monnaie associative…


Cette équipe n’a pas fini de nous étonner. Je leur tire mon chapeau.  Et je vous invite à visiter, simplement, et à vous demander si, finalement, ce qu’ils ont construit là en trois mois n’est pas tout simplement exceptionnel ?


A propos de l'auteur ()

Pour en savoir plus sur l'auteur, cliquez sur l'onglet "Qui suis-je ?".

Commentaires (4)

Url de rétrolien | Flux RSS des commentaires

  1. Patrice dit :

    Merci pour les compliments sur mon blog.
    Mais, surtout, encore bravo à toute l’équipe pour TooKam, Tookie et les Tookets !
    Patrice

  2. 1er avril 2011 : http://www.tookam.com est en rade !…
    Le bruit de la vague des Mac TOOKETS que vous nous prédisiez … aussi gigantesque qu’un THUNES AMIES…. sortie de l’œuf en 3D du croupion de votre volatile exotookie-clownesque n’a pu être entendue par aucun internaute …
    lol de lol … mdr …. Toomuch Tookam !!! Tooflop !
    Sacré Oeuf d’Avril en … 3D, il paraît ! Pour faire de l’Effet … il en fait de l’Effet … TOOKAM !…

  3. Jean PHILIPPE dit :

    Merci Christophe,
    qui comprendra que j’ai « raccourci » son message puisque il contenait des propos légèrement excessifs :-),
    Non, je ne pense pas être un « demagoccitan » ! Et TOOKAM.COM est accessible depuis le 1° avril (la date a été bien tenue), avec à certains endroits, pour les utilisateurs de free, un problème de mise à jour. Les internautes reçoivent alors la mire informant de cet incident « indépendant de notre volonté ».
    S’agissant de vous, Christophe, qui accédez au réseau justement par free et par une entrée sur Serres-Castet, vous faites partie des internautes dont l’accès n’est pas encore stabilisé.
    Je le regrette beaucoup, et cela ne doit pas empêcher de rester corrects !

  4. Tookam dit :

    Il serait intéressant de voir maintenant avec quelques mois de recul comment ce projet de banque solidaire Tookam évolue et s’il est adopté réellement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *