AGENT Q040446

Aujourd’hui, moment très important : la rencontre avec les nouveaux collaborateurs qui viennent de rejoindre l’entreprise. C’est pour eux un moment fort, l’occasion de parler « en direct » avec leur Directeur général de leur intégration dans une équipe, de leur apprentissage du métier, de leur vécu. De parler aussi des clients, de leurs besoins, de leurs remarques. De parler enfin de l’avenir, de leur avenir, tel qu’ils le voient. C’est un moment fort pour moi. Je me rappelle mes premiers jours dans le métier. Je suis sensible à leur vision du monde, de l’entreprise, à leurs attentes. Nous devons les uns et les autres être à la hauteur. Il se joue là un peu de l’avenir de Pyrénées Gascogne.

Et je ressors de la rencontre revivifié. Parce que leur enthousiasme, pour certains discret, pour d’autres exprimé, est là, bien présent. Parce qu’ils aiment leur métier, leur entreprise, et qu’ils le disent. Parce qu’ils y ont leur place, qu’ils le savent, et que ça se voit. La grande aventure du Crédit agricole continue. Ils me disent que la proximité, le sociétariat, sont des valeurs qu’ils aiment. Que l’esprit d’équipe est une réalité, qu’ils se sont sentis « facilement » intégrés. Qu’ils se sentent « valeur ajoutée » avec leur vécu, leurs savoirs, leur personnalité. Même s’ils sont « chahutés » au moment où les organisations bougent, même si les repères et l’accompagnement pourraient être plus visibles. Ils parlent des clients, différents les uns des autres, curieux, informés, exigeants, méfiants vis-à-vis des banques. Il faut réinventer la relation. Ils le disent et soutiennent le Nouveau Pacte que nous mettons en œuvre. Il faut réinventer le conseil. Et puis il y a l’avenir, fait de nouveaux modes de relation, avec la visio, de nouveaux espaces bancaires, le souci du durable, du responsable. Ils ont des idées, des envies, des convictions.

En écho, je leur livre quelques réponses de « vieux ». Leur entreprise ressemblera demain à ce qu’ils en feront. Seront-ils des agents à matricule (je suis l’agent Q040446) ou des personnes avec un nom, une histoire, un projet ? Seront-ils exécutants passifs ou entrepreneurs dans l’entreprise ? Veulent-ils « s’adapter » ou veulent-ils choisir, décider, anticiper, prendre les devants ? Des questions d’humains du 21° siècle qui vont vivre en entreprise plusieurs décennies (plus que leurs anciens), et qui devront établir avec elle un nouveau « deal », un nouveau gain mutuel. Mutuel. Justement. Notre organisation coopérative  permet à celui ou celle qui a le désir de conduire projet, faire « bouger les lignes », de le faire. Pas facile, mais il peut. Une coopérative ne peut pas arrêter ceux qui veulent faire. Parce qu’elle est proche du terrain, décentralisée, construite pour entendre la voix de chaque homme… En tout cas, je souhaite à chacune et chacun une vie professionnelle pleine de belles réussites et réalisations. Merci de ce que vous nous apportez, et « en avant » !

A propos de l'auteur ()

Pour en savoir plus sur l'auteur, cliquez sur l'onglet "Qui suis-je ?".

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *