CA-lendrier de l’Avent : la question du 13 décembre

A gagner avec le CA-lendrier de l’Avent du Crédit Agricole Mutuel Pyrénées Gascogne : 1 iPod Shuffle, des chèques cadeaux de 30€… et peut être l’ensemble TV HD 82 cm + Home Cinéma !

Grâce à l’action de Mohammad Yunus et au prix Nobel de la paix qui lui a été décerné en 2006, le microcrédit et plus largement la micro-finance, ont acquis une réputation d’estime dans le public. Jean-Luc Perron, Délégué général de Grameen Crédit agricole et Arnaud Poissonnier, créateur de Babylon.org, sont venus nous en parler à Pyrénées Gascogne.

Grameen Crédit agricole est une Fondation qui  soutient les Institutions de Micro Finance (IMF) dans le monde. Prolongeant l’action de la Grameen  Bank (banque des villages) développée depuis le Bangladesh et active aujourd’hui dans 38 pays, la Fondation intervient par des prêts, des garanties, des fonds propres, de l’assistance. Elle soutient aussi le « social business », c’est à dire les entreprises qui produisent et vendent des biens alimentaires ou d’équipements accessibles aux plus pauvres.

Babyloan.org a construit un site relationnel qui permet à des personnes de prêter de l’argent sans intérêt à des IMF qui financent des microprojets dans le monde. Le prêteur choisit un projet, sait à qui va l’argent, sait qui accompagne le petit entrepreneur… Le tout donne une communauté de babyloaniens, déjà plus de 7.600, qui ont en tout prêté plus de 1.200.000 Euros. Pour comprendre le fonctionnement de la Babyloan, le mieux est de se rendre sur le site

Grameen Crédit agricole est actionnaire de Babyloan, et ce n’est pas un hasard. Les deux engagements, ceux d’entreprises et ceux d’individus  sont complémentaires et s’ajoutent. Ils participent ensemble de la solidarité humaine sans but commercial ou lucratif.

Pourquoi sommes-nous concernés ici à Pyrénées Gascogne ? Parce que sur notre territoire nous avons besoin des petites entreprises, comme des grandes, de petits artisans, comme de leaders industriels, de travail pour tous, pour que le territoire donne le meilleur de lui-même et que chacun en profite. Je sais que la caricature veut que les banquiers « ne pensent qu’à l’argent », « ne s’intéressent qu’aux riches », mais l’argent n’est utile que s’il sert des projets et ce sont les projets, tous les projets, toutes les activités économiques qui font le mieux-être collectif. Une économie ne peut être solide et durable sans cette vision globale, c’est en tout cas la vision de Pyrénées Gascogne  sur son territoire de responsabilité.

Depuis le début de l’été, le prêt de personne à personne, selon le modèle de Babyloan.org est possible ici, en France. On va donc pouvoir soutenir des petits projets ici en France, comme Babyloan le fait déjà dans les pays du Sud. Il faut pour cela des soutiens et des relais locaux, et c’est pour cela que nous avons invité des associations du territoire à venir réfléchir avec nous à la façon de jouer un rôle actif dans cette micro finance.

Outre Philippe TIZON (Habitat et Humanisme Pau-Béarn), Marc TONNET (Banque alimentaire de Béarn et Soûle), nous avons reçu Lucile DUSSAUX, Chargée de Développement  à Habitat jeunes Pau Pyrénées et Luc BOUSQUET, chargé de projet à Insertion Emploi Béarn Adour. (Photo du haut…)

La réflexion est ouverte… et votre avis le bienvenu… En attendant, visitez les sites de nos associations partenaires dans cette réflexion :



 

 

 

A propos de l'auteur ()

Pour en savoir plus sur l'auteur, cliquez sur l'onglet "Qui suis-je ?".

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *