EPARGNE SIMPLE

Classé dans COOPERATION et MUTUALISME, INNOVATIONS par sur 26 mars 2011 4 Commentaires

S’il est un acte habituel pour le client d’une banque, c’est bien de placer des économies. Or, vous l’avez sans doute remarqué, les banquiers ont pris la mauvaise habitude de ne pas donner trop d’informations ni de conseils dans ce domaine. Ils parlent, oui. Ils disent « Venez chez moi ! ». Ils vantent leur dernier « Dépôt à terme » ou leur « ETF qui surperforme ». Ils vous invitent à « parler épargne ». Mais où sont leurs outils de décision ? Comment vous aident-ils à vous y retrouver ? Se préoccupent-ils de pédagogie ? Bien peu…

Le Crédit agricole Mutuel Pyrénées Gascogne vient de mettre en ligne un petit outil bien simple, bien sympathique, et surtout bien utile. Le « Diagnostic Epargne ». Un bijou. Comment ça marche ?

1/ Vous donnez votre tranche d’âge, votre capacité mensuelle d’épargne… et DIAG’EPARGNE vous dit comment est constituée l’épargne des gens qui vous ressemblent (Information que nous pouvons fournir parce que nous avons plus de 500.000 clients, quand même !)


2/ Vous saisissez alors la répartition actuelle de votre épargne, et DIAD’EPARGNE vous dit comment lui-même aurait placé le même montant (pour faire simple, on ne parle que de quatre familles : disponible, projet, assurances et valeurs mobilières).


3/ DIAD’EPARGNE vous fournit alors un relevé de ses principaux conseils en placement… Là, l’épargnant avisé que vous êtes devenu pourra s’adresser à son conseiller pour aller plus loin et prendre ses décisions…

Je suis fier de cette nouvelle réalisation qui complète le Diagnostic Assurance déjà en ligne, et le Diagnostic Flux pour les professionnels. Nous avançons vers une banque qui vous aide vraiment à décider. J’aimerais aller plus vite, mais il parait que j’ai l’impatience excessive et pénible… 😉

Ces outils de diagnostics complètent nos sites informatifs (comme l’excellent www.parlons-patrimoine.com). Ensemble, ils offrent aux clients une vraie pédagogie de l’argent et de la finance. N’est-ce pas une des premières vocations des banques coopératives et mutualistes que d’être leader sur ce chapitre?

Bravo aux équipes et à notre partenaire Immersive Lab, car, répétons-le, nous devons changer la banque !

A propos de l'auteur ()

Pour en savoir plus sur l'auteur, cliquez sur l'onglet "Qui suis-je ?".

Commentaires (4)

Url de rétrolien | Flux RSS des commentaires

Sites qui pointent vers ce billet

  1. Du nouveau sur Lefil.com : Le Diagnostic Epargne… | 6 avril 2011
  1. André dit :

    Est-ce qu’en agence, la promotion de cet outil va-être faite au sens où le conseiller « préparera » avec le client l’entrée des données dans le site? En somme faire avec l’agence aussi ce qu’on peut faire sans (id est sur Internet). C’est la convergence des univers d’outils (tiens j’ai déjà entendu cela quelque part!!!!)

  2. Jean PHILIPPE dit :

    Oui André,
    le principe est que l’outil est utilisé en agence en « côte à côte » avec le client, et il accompagne l’entretien commercial. Mais il ne va pas jusqu’à garder les informations dans le système d’information. Il est juste un outil d’aide pédagogique. C’est bien déjà non ?

  3. C MONT dit :

    A mon avis, le conseiller devrait proposer au client de réaliser ce diagnostic et plus particulièrement avant tout entretien épargne. Ainsi, le client aurait aussi préparé son entretien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *