PARTICIPEZ A LA VIE COOPERATIVE

Classé dans COOPERATION et MUTUALISME, SOCIAL et SOLIDAIRE par sur 2 février 2014 1 Commentaire

Dans quelques jours débuteront les Assemblées générales des Caisses locales du Crédit agricole. Les 64 Caisses locales de Pyrénées Gascogne y invitent leurs 312.234 sociétaires. Avec près de 70% de clients sociétaires, c’est une personne sur trois de notre territoire qui est appelée à participer activement à la vie coopérative de la Banque dont les Assemblées générales sont l’expression la plus forte de la vie démocratique. Ces Assemblées donnent l’occasion de rencontrer les dirigeants (des membres du Conseil d’Administration et de l’équipe de direction seront présents à chacune), de faire le point sur la vie et les actions de la Caisse locale, sur celles de l’agence de proximité, et surtout, de s’exprimer, de faire part de ses avis et de ses souhaits, de demander des explications sur les décisions et le fonctionnement de la Banque.

On entend parfois critiquer les choix des banques coopératives, déplorer leurs investissements internationaux ou certaines de leurs activités. Mais peu de sociétaires s’impliquent pour apporter leur contribution aux débats et influencer la marche de leur Banque. Trop peu exercent le droit que leur donne leurs parts sociales d’exprimer leur voix et d’obtenir des éclairages. Le modèle coopératif fonctionne pourtant sur le principe « un homme = une voix » qui fait que la parole de chaque sociétaire est écoutée et compte autant que n’importe quelle autre. C’est aussi au cours de ces Assemblées que sont élus les représentants des sociétaires. Un modèle de gouvernance qui associe très étroitement les représentants des usagers de la banque aux professionnels chargés de sa gestion. La coopérative est donc organisée pour réaliser sa première mission qui est d’apporter des services pour tous, sur tout le territoire, et d’investir sur la durée pour que ces services soient toujours au meilleur niveau de qualité.

Quel est l’enjeu ? Pourquoi faudrait-il s’impliquer davantage ? Parce que les Banques coopératives ont besoin d’un sociétariat engagé pour bien réaliser leur mission. Elles ont besoin de l’expression de ceux qui vivent sur leurs territoires pour mieux répondre à leurs besoins, parce qu’elles ont le devoir, comme les autres et avec les autres, de préparer l’avenir, un avenir qui nous concerne tous. Bien sûr, chacun a le droit de penser qu’un service public ferait mieux les choses, ou qu’il faut de nouvelles formes de services communautaires, ou encore qu’il est possible de se passer des banques et de privilégier des relations de personne à personne, comme Internet le permet. On a le droit, bien sûr. Mais n’a-t-on pas aussi le devoir de faire vivre ce que nos prédécesseurs ont pensé et construit pour répondre au mieux aux besoins des usagers ? Et pour cela, de s’intéresser à ce que les coopératives peuvent apporter ?

En 2013, Pyrénées Gascogne a créé une nouvelle Caisse locale, entièrement dédiée au Tourisme. C’était pour nous indispensable pour comprendre les besoins d’une profession essentielle à notre économie qui prend des formes si diverses. Du travail de cette Caisse locale sont nées des offres bancaires spécifiques adaptées aux enjeux. Toujours en 2013, nous avons créé la coopérative Tookets (une SCIC) pour gérer cette monnaie sociale et solidaire au bénéfice des associations. Ces deux initiatives montrent, s’il en était besoin, la vitalité du modèle coopératif qui, sous des formes diverses, met toujours l’humain et le long terme en priorité.

Vous trouverez ici le calendrier des Assemblées générales qui se dérouleront du 06 février au 14 mars 2014.

Pour mémoire, le sociétaire de Pyrénées Gascogne peut bénéficier de la Carte sociétaire et du Livret sociétaire et contribuer ainsi à soutenir les associations du territoire ainsi que les entreprises de moins de 5 ans d’âge qui préparent notre avenir commun. Tout est là…

A propos de l'auteur ()

Pour en savoir plus sur l'auteur, cliquez sur l'onglet "Qui suis-je ?".

Commentaires (1)

Url de rétrolien | Flux RSS des commentaires

Sites qui pointent vers ce billet

  1. Ma Banque où j’veux, quand j’veux | Parlons en ensemble - Actus | 2 février 2014

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *