PAZ AVANT !

La paix dorénavant…  En cette période de fêtes et de vœux, de bonnes résolutions, j’ai plaisir à vous faire partager l’histoire vraie de «la junte de Roncal» racontée par Claude Labat. Enseignant et chercheur, membre de l’association Lauburu qui œuvre à la sauvegarde des stèles discoïdales et plus largement du patrimoine local, Claude Labat est spécialiste de la mythologie basque et pyrénéenne. Le 13 novembre dernier, lors de la  conférence TEDx qui se tenait à Biarritz sur le thème « dynamiques de Paix », il a raconté ce mythe fondateur. Voici la vidéo illustrée de son intervention.

On retiendra que les gens venus du Nord et ceux venus du Sud cohabitaient sans problème dans les Pyrénées, jusqu’au jour où deux bergers, l’un de Baretous au Nord, l’autre de Roncal au Sud, arrivèrent ensemble pour faire boire leurs troupeaux et se disputèrent la source. Bilan : un mort, puis des représailles, encore des morts, encore des représailles, beaucoup de morts… L’estive devint maudite. Roi de Navarre, Seigneur du Béarn, Jurats, évêques, se mobilisèrent en vain. Du sang encore… Et là, il a été décidé que «pour l’éternité» les gens de Baretous offriraient chaque année 3 génisses à ceux de Roncal. Un des plus vieux accords du monde est né là. D’abord oral, puis écrit au 14° siècle, il est commémoré chaque année, le 13 juillet, sur le col de la Pierre-Saint-Martin. C’est dire si la Paix a du prix.

Ce rite persistant nous rappelle que celui qui veut que la planète vive en paix doit commencer à faire la paix sur son territoire. Une conviction très proche de celle des coopérativistes et mutualistes qui pensent que c’est sur son territoire, dans la proximité, dans les circuits courts, que l’homme se réalise le mieux et que les relations, et l’économie qu’elles génèrent, sont les plus efficaces. Pensons-y en 2011 ! Et Meilleurs Vœux !

A propos de l'auteur ()

Pour en savoir plus sur l'auteur, cliquez sur l'onglet "Qui suis-je ?".

Commentaires (1)

Url de rétrolien | Flux RSS des commentaires

  1. MESLIN Myriam dit :

    Instructif et émouvant à la fois, un brin de culture à la portée de tous. Il n’y a plus quà souhaiter qu’en cette année nouvelle on multiplie les « passeries » autour de nous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *