SAGA ANIMÉE (3)

Quand c’est ludique, on ne se lasse pas… alors voici la troisième vidéo qui présente « la banque coopérative, concrètement ». Cette fois, elle parle de stimuler les échanges locaux. Vous avez déjà vu la banque qui aime son territoire, puis celle qui est utile et attentive. Là, nous entrons dans les relations économiques entre les acteurs d’un même territoire.

Il ne s’agit pas de défendre un quelconque protectionnisme, mais simplement de faire remarquer que tout ce qui peut augmenter la part d’échanges entre les producteurs locaux et les consommateurs locaux, entre les fournisseurs locaux et les entreprises locales, est bénéfique pour le territoire. D’abord parce que cela permet de développer le volume d’affaires des producteurs de la région, ensuite parce que cela minimise les transports, donc les dépenses, donc les émissions de gaz.

Dans cette préférence régionale, nous sommes dans une démarche de proximité. Mieux vaut acheter son fromage en Guipúzcoa qu’en Picardie, par exemple, même si la première région est en Espagne et la seconde en France, tout simplement parce que c’est plus proche. Et si tous les pays du monde font ainsi, tant mieux…

Une banque peut-elle y contribuer ? Nous le croyons. Avec les sites de e-commerce déjà nous encourageons les producteurs locaux à être présents sur la toile, et nous travaillons avec d’autres acteurs à développer les circuits courts. Notre souhait est que les entreprises intéressées par cette démarche et qui partagent notre vision de responsabilité sociale nous contactent. Nous ferions beaucoup plus et beaucoup mieux en nous associant !

A propos de l'auteur ()

Pour en savoir plus sur l'auteur, cliquez sur l'onglet "Qui suis-je ?".

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *