SOLOMO COOPERATIF

Sous le titre « le sens du local », Le groupe Atelier du Marketing (chercheurs de l’Université Paris Ouest dont Christophe Benavent au regard aigu sur le marketing 2.0) publie une note sur le SOLOMO. Il ne s’agit pas d’un plat venu d’Asie mais de la contraction de SOcial LOcal Mobile, usages du Web social mettant en relation les utilisateurs de proximité grâce à des applications sur smartphones ou tablettes. Ce texte consacre l’internet local et l’émergence de ce que j’ai appelé en son temps le « proxinaute » et « l’internet de proximité ». Les utilités de proximité progressent très vite, que ce soit pour connaître l’horaire d’un film, commander ses achats avant livraison, trouver un restaurant ou un hôtel, réserver un train, trouver son chemin, s’informer sur la météo ou le trafic routier…

L’article explique cette évolution par le déplacement des utilisateurs du web des ”éduqués aisés“, en recherche d’informations et de connaissances, vers le “grand public“, plus en attente de social et d’interactif. Le mobile amplifie ce mouvement en multipliant le nombre d’utilisateurs et en facilitant grâce à la géolocalisation toutes les recherches de proximité. Le contenu délocalisé se relocalise et la proximité reprend de la valeur.

La rapidité de cette évolution se lit dans les statistiques : on estime qu’aux USA et en Europe plus d’un adulte sur trois utilise le web en situation de mobilité et que 56% des possesseurs de tablettes ont d’ores et déjà fortement réduit voir supprimé l’usage d’un ordinateur. La baisse des prix et les progrès en fonctionnalités et autonomie devraient accélérer cette tendance dans les prochains mois. Voilà un mouvement en marche plus que soutenue !

Ces évolutions donnent des perspectives nouvelles aux métiers de la banque, et un avantage significatif aux Banques coopératives, comme le Crédit agricole. La communication de proximité prend toute son importance, comme le montrent déjà les sites des agences de Pyrénées Gascogne (Ustaritz, Pays de Lacq, Mauvezin, Argelès-Gazost et Luz par exemple). Des services, comme les horaires d’ouverture, les commandes de devises, ou encore les prises de rendez-vous relèvent d’évidence du SOLOMO. C’est aussi le cas du pack e-commerce avec la découverte de producteurs en proximité, la commande en ligne lors d’un voyage, avant la dégustation, le dialogue et la livraison sur place. De même pour le pack e-tourisme dont je salue au passage la naissance en ce début d’année et qui permettra la même chose pour le gite et le couvert. Je ne parle pas de la recherche d’un bien immobilier et de son financement…

Le tourisme en général bénéficiera de très belles applications auxquelles IMMERSIVE LAB travaille déjà assidument, ce qui lui a valu hier un bien bel article dans la République des Pyrénées. La visite du patrimoine en mode 3D donne envie de voir en vrai bien sûr, et après avoir vu en vrai, de visiter à nouveau en 3D, par exemple pour montrer aux amis la curieuse sculpture de Saint-Grat qui surveille nuit et jour la cathédrale Sainte-Marie d’Oloron. Découvrez le tout en cliquant sur la photo


Tags: , , , ,

A propos de l'auteur ()

Pour en savoir plus sur l'auteur, cliquez sur l'onglet "Qui suis-je ?".

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *