VOTRE BANQUE

Un client rencontré récemment me dit : «Je ne vois pas trop la différence avec les autres banques ? Vous vous ressemblez tous…». Un peu vexé, je réponds : «Les choses sont-elles ainsi, ou est-ce ainsi que tu veux les voir ?». J’ai déroulé alors ce que Pyrénées Gascogne fait et qui ne se trouve pas ailleurs. Surpris en bien, il me dit : «Mais pourquoi n’en parlez-vous pas plus ?». Alors, j’en parle… Petit voyage dans la Banque Coopérative telle que nous la voulons et que nous la faisons. « Une banque coopérative, concrètement », selon l’expression de notre Président et de notre Conseil d’Administration représentants de nos sociétaires. (Cliquez sur les images pour en savoir plus…)

1/ LA BANQUE DE LA RELATION

Nous avons engagé depuis plusieurs mois déjà un «Nouveau Pacte Client». Plus de relations, plus d’écoute, plus de confiance, plus d’utilités aussi. Pas de discours, pas d’incantations, des faits, des actes. Et tout cela, grâce à l’engagement des 1.200 conseillers qui vous accueillent en agences. Chaque client a un correspondant. Nous avons réduit la mobilité des collaborateurs, professionnalisé l’accueil, supprimé les incitations à vendre tel ou tel produit, renforcé le conseil pour l’habitat, pour l’assurance, pour les clients patrimoniaux, pour les entreprises. Tout cela n’est pas encore parfait, bien sûr, et tout le monde dans l’entreprise n’a pas encore adopté ces priorités collectives. Mais mon devoir, ma responsabilité, c’est que nous tenions ce cap. Donc, nous le tiendrons…

Nos avons établi des sites animés directement par les agences ou par les services présents sur le territoire du Gers, des Hautes-Pyrénées, des Pyrénées-Atlantiques. Nos clients peuvent ainsi s’informer et réagir en ligne. Et tout ça n’est pas pensé à Paris, mais ici, sur le territoire. Ces compétences, ces expertises, sont ici, et nous parlons de ce qui se passe ici. Nous croyons que c’est dans la PROXIMITÉ que notre société trouvera les réponses aux grands défis qu’elle doit affronter.

Le site www.parlons-patrimoine.com vous présente très fréquemment ses conseils en épargne, investissement, fiscalité. Il vous donne son avis sur les marchés financiers et immobiliers. Vous profitez ainsi directement et en toute transparence de la vision des spécialistes de la banque, celle qui préside à ses propres investissements.


Quand vous vous êtes identifié sur le site www.lefil.com, vous pouvez poser vos questions en direct à notre Centre de Relation Client qui y répondra au plus vite… Et bientôt en t’chat, pour être plus réactif encore ! Notre système d’information va changer dans quelques semaines, et nous maintiendrons cette fonction déjà appréciée par des centaines d’internautes !


Sur la page d’accueil de www.lefil.com, en haut à droite, il y a une rubrique «On vous aide, on vous conseille». Là, vous pouvez poser une question, déposer une réclamation, ou encore déposer un « Coup de cœur ou coup de gueule ». Votre commentaire sera publié et visible par tous les internautes. Pas très courant dans la banque, non ?


Nos agences vous parlent et s’affichent. Elles parlent de ce qui se passe chez vous, dans votre canton. Elles parlent des actions de la Caisse Locale de Crédit agricole, de la vie coopérative. Elles vous donnent même la météo et les résultats des dernières enquêtes de satisfaction. Retrouvez ici les infos de VOTRE agence


Deux fois par an, nous demandons à nos clients par Internet de nous donner leur avis sur nos services, l’accueil, interlocuteur, le conseil, les propositions,…

Et les résultats sont mis en ligne…

Vous êtes chef d’entreprise ? Vous trouverez le site dédié à votre situation. Là, nous parlons de vous, avec vous, de vos réalisations, de vos projets, et nous vous donnons des conseils.


Les jeunes ne sont pas oubliés ! Les plus « geek » trouvent des informations utiles sur les innovations. Tous peuvent suivre les actualités et opportunités de leur région. Eh puis, vous pouvez tous nous suivre sur FaceBook, sur Twitter…

Je dois aussi  parler de Parlons-Coop qui vous informe sur les actions mutualistes de la banque et des Caisses locales. Ou encore de Parlons-ensemble qui donne des échos de tout ce qui se passe dans la Caisse régionale et sur le territoire. Ou encore des sites sur le crédit et sur l’assurance et la prévoyance. Mais bon, on peut pas tout dire… L’essentiel est de savoir qu’ils existent et peuvent vous apporter des éclairages bien utiles !

2/ LA BANQUE DE l’INNOVATION

Bien sûr, il y a TOOKAM, considéré aujourd’hui comme exemplaire dans l’usage des Réseaux sociaux et qui a été la première banque à proposer le t’chat à ses clients

Bien sûr, il y a KAM&LEO, qui offre enfin un site consacré à l’Investissement Responsable.

Mais ce n’est pas tout ! Nous offrons grâce à Internet des services simples et utiles, pratiques, pour que chacune et chacun puisse s’informer, se former, prendre ses décisions en toute liberté. La coopérative a le devoir de former et d’informer pour que chacun soit acteur. Ainsi, les outils de simulation et de diagnostic en ligne se multiplient. Essayez ! Dites-nous ! Nous travaillons à les améliorer !




Depuis plusieurs mois maintenant, il existe une UNIVERSITÉ d’un genre nouveau pour nos clients. Chaque mois, vouspouvez participer à une conférence et poser vos questions à des SPÉCIALISTES de la banque, de l’immobilier, de l’assurance. La conférence est en 3D, chaque participant est visible par son avatar, les animateurs donnent leurs explications par diapos, vidéos et par la voix. On y parle métier, on ne fait pas de pub. C’est bluffant !

KWIXO fait son chemin. Le Crédit agricole a été le premier à promouvoir à grande échelle un outil simple pour les transferts d’argent entre particuliers (gratuit !) et pour les paiements sur Internet (sans saisir son numéro de carte !). Pyrénées Gascogne a été acteur dans ce projet dès la première heure et assure la gestion des flux pour le compte du Groupe. Bon, moi, je voulais l’appeler NGUINZA (argent en Centrafricain) et que chaque utilisation aide les écoles de là-bas. Il parait que ce n’était pas une bonne idée…

3/ LA BANQUE DES SOLIDARITÉS LOCALES

Bien sûr il y a TOOKETS, monnaie sociale et solidaire qui donne un nouveau sens au mécénat d’entreprises. Ce sont les clients et les salariés qui décident des associations qu’ils veulent voir aider. Déjà plus de 22 millions de Tookets distribués (soit plus de 220.000 Euros).


Il y a aussi le Livret Sociétaire dont les fonds sont dédiés au financement des jeunes entreprises du territoire, et qui lui aussi, produit des Tookets avec lesquels les clients peuvent aider les associations de leur choix !

Depuis quelques jours maintenant, il y a aussi PELIKAM, service qui permet à tous, particuliers, associations, de faire appel à la générosité de ses amis pour financer un projet ou pour recevoir un coup de main (pardon, de palme !) pour une action précise.


4/ LA BANQUE DES ENERGIES NOUVELLES

Avec plus de 100 millions investis en trois ans, nous sommes sans doute la banque la plus engagée dans les nouvelles énergies. Des énergies produites ici, en proximité. Et nous sommes très présents aux projets de ceux qui les produisent ou qui les économisent.


Vous verrez dans notre « Rapport Coopératif » que nous avons réduit nos déplacements et engagé de nombreuses actions dans ce domaine. Ce n’est pas assez, c’est vrai. Aussi, nous sommes entrain de susciter sur nos territoires plus de coopérations entre entreprises pour avancer ensemble vers des solutions de proximité.

Nous travaillons aussi à dynamiser les circuits courts et tous les échanges possibles entre les acteurs locaux. Les sites commerciaux proposés à nos clients avec Square-Achat servent cet objectif. C’est dans cet esprit que nous avons créé ETICOOP, Ecole destinée à promouvoir les valeurs d’Innovation et de Coopération dont les coopératives sont porteuses. Avec l’intention de former bien sûr, mais aussi de susciter la création de nouvelles entreprises territoriales.

Je sais bien que personne n’attend du banquier qu’il soit utile et que la caricature du personnage avide, frileux et court-termiste lui colle à la peau. Pourtant, OBJECTIVEMENT et CONCRÈTEMENT, nous faisons bouger les choses… Alors, avançons ensemble ! Nous avons besoin de vous, de vos avis, de vos conseils. La banque COOPÉRATIVE se construit AVEC les clients et AVEC tous les salariés, et ça, c’est une sacrée différence !

A propos de l'auteur ()

Pour en savoir plus sur l'auteur, cliquez sur l'onglet "Qui suis-je ?".

Commentaires (6)

Url de rétrolien | Flux RSS des commentaires

Sites qui pointent vers ce billet

  1. REVOLUTION INDUSTRIELLE | 4 novembre 2012
  1. Fabrice dit :

    Compilé comme ça c’est quand même assez impressionnant …!

  2. Joan dit :

    Article très intéressant comme d’hab. J’aimerais bien un article sur le Pacte client pour en savoir plus

  3. Jean PHILIPPE dit :

    Bien reçu le message Joan.
    Je concocte ça…

  4. Hupin dit :

    Bel article , comme le dit Fabrice plus haut tout ca compilé c impressionnant ! Pour vous avoir rencontre , parlé, et meme demandé de l’aide a un certain moment je voulais vous dire que pour sure vous etes utile !!! Pour sure vous etes impressionnant !! Et pour sure les equipes qui vous entourent le sont aussi et moi ma banque je l’aime , car elle m’a toujours soutenue dans mes projets persos et associatifs . Alors Merci Jean Phlllipe !

  5. Jean-Louis Guillaud dit :

    C’est bien beau tout çà ! N’empêche que je quitte le Crédit Agricole Pyrénées-Gascogne ! Oui, et d’ici huit jours !
    Attendez, j’ai pas tout dit. Il convient d’ajouter…avec un brin de nostalgie ! Aujourd’hui encore en vacances, mais le 31 octobre, officiellement retraité après 39 ans de carrière au sein du Crédit Agricole, essentiellement dans la région.
    Oui, je confirme ! Vue par ma lorgnette de salarié, çà manque pas de sel, c’est pas une banque comme les autres. Le hasard m’y conduisit, et il eut ce jour-là une heureuse inspiration ! Je veux ici remercier en particulier le Directeur général d’alors, Pierre Renon, qui m’a embauché, et celui d’aujourd’hui, Jean Philippe, à qui je dois beaucoup, entre autres d’avoir créé un poste d’innovateur social qu’il a bien voulu me confier, une première dans le groupe Crédit Agricole, imité depuis. Et je remercie tous ceux qui m’ont fait grandir dans cette entreprise ouverte, humaine, originale, vivante, mes responsables de tous ordres, mes collègues de tous horizons, les administrateurs de tous territoires, les clients de toute facture. Certes, il y eût des hauts et des bas dans cette vie professionnelle riche de métiers divers, mais c’est sur ces vagues-là (quelquefois des « vagues-à-lames ») qu’un voilier peut progresser, s’il a décidé de garder le cap et s’il y a un bon barreur qui sait lire les vents.
    Comme le dit Jean Philippe, c’est une sacrée différence.
    Comme le disent Fabrice et Hupin : « Compilé, c’est impressionnant ! ».

    Tout n’a pas été dit.
    Reste encore à écrire.
    Le moins bien, je l’oublie.
    Reste un fort souvenir.

    Avec toute ma reconnaissance.
    Jean-Louis Guillaud
    Pôle Développement Coopératif

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *